Lorsque j’étais enfant mes parents m’offraient des rouges-gorges vivants.
Lorsque j’étais enfant lentement doucement des tâches bleues sont apparues.
Lorsque j’étais enfant mes parents m’offraient des rouges-gorges vivants.
Lorsque j’étais enfant lentement doucement des tâches bleues sont apparues sur ma gorge nue.
Lorsque j’étais enfant je passais le temps de mes parents.
Lorsque j’étais enfant lentement doucement des tâches bleues sont apparues sur ma gorge nue.
Lorsque j’étais enfant c’était beau mes parents étaient émus…
Lorsque j’étais enfant mes parents m’offraient des rouges-gorges vivants.
Lorsque j’étais enfant lentement doucement des tâches vivantes et bleues sont apparues sur ma gorge nue.
Lorsque j’étais enfant pour passer le temps mes parents me trouvaient beau.
Lorsque j’étais enfant pour passer le temps mes parents me faisaient des bleus vivants sur la peau.
Et cette couleur si belle est devenue lentement pleine de douleur.
Et cette douleur si laide m’a transformé à tous les regards.
QUI SUIS-JE MOI QU’ON VOIT BLEU ?
QUI SUIS-JE MOI QUI SUIS DEVENU SI MALHEUREUX ?

Lorsque j’étais enfant mes parents m’offraient des rouges-gorges vivants.
Lorsque j’étais enfant des tâches bleues sont apparues sur ma gorge nue.
C’était beau on était ému…
Lorsque j’étais enfant mes parents disaient : « Il est si beau qu’on a envie de le manger cru »
Lorsque j’étais enfant mes parents voulaient me manger cru lentement doucement pour passer le temps.
Lorsque j’étais enfant j’étais différent.
Lorsque j’étais enfant je n’étais pas un enfant.
Tout le monde aime le bleu et lorsque c’est moi on s’effraye !
Mais qu’ai-je fait au bon Dieu et de quelle couleur est-il lui-même ? Transparent ?
Car dîtes-moi en quoi cela est-il monstrueux d’avoir une barbe bleue ?

(...fin de l'extrait)